Logo skifb

Histoire du Japon

 

L’unité du Japon est représentée par l’Empereur,
premier prêtre shintô
et
descendant des dieux fondateurs Izanagi et Izanami.

 
La création du Japon selon sa légende

Les dieux Izanagi (dieu de la terre et de la vie) et Izanami (déesse du ciel et de la mort), en même temps frère et sœur, mari et femme, sont les dieux créateurs du Japon.

iza.jpg

Ils descendirent le long de l'arc-en-ciel et là, Izanagi, agita l'océan avec sa lance, la retira. De sa lance, tomba une goutte d'eau qui forma la première île où le couple vint habiter. Sur cette île, ils dressèrent une grande colonne et célébrèrent leur cérémonie de mariage.

futamigaura.jpg

Ils donnèrent naissance à beaucoup d’enfants qui devinrent les îles du Japon, les dieux de la mer, des vents et des arbres. Le dernier conçu fut le dieu du feu Kaguzuchi, mais celui-ci brûla sa mère Izanami en venant au monde.

Izanagi devint fou de désespoir et descendit à son tour aux enfers pour revoir sa femme Izanami. Elle lui dit adieu et le supplia de ne pas la regarder. Ne pouvant s’empêcher d’allumer une torche, il vit alors le corps en putréfaction d'Izanami, dévorée par les vers.

Izanami, cruellement humiliée, lui courut après pour se venger, mais Izanagi réussissa à s'enfuir et à boucher l'entrée des enfers avec un lourd rocher. Par vengeance, elle lui promit de tuer chaque jour mille personnes, Izanagi lui répondit que chaque jour il en ferait naître mille cinq cents…

Souillé par l'enfer, Izanagi se purifia et en lavant son œil gauche donna naissance à Amaterasu (la déesse du Soleil) et en lavant son œil droit, il enfanta Tsukiyomi, le dieu de la Lune.


Les traditions millénaires

Le Japon frappe par une impressionnante unité et continuité de ses traditions souvent millénaires. Tout semble exister depuis toujours, dans un mélange extrêmement complexe de codes, de religions et de rites. Ceci peut expliquer que le Japon a su traverser l’histoire en maintenant son unité sociale et culturelle. C’est un élément qui explique l’importance consacrée à la perpétuation des traditions et des enseignements de maître à élève en Karaté.

Mais d’où vient cette unité ?

Le Japon est le seul pays au monde où l’Empereur est le descendant de la même famille depuis plus de 2.000 ans. A l’origine de cette famille, on trouve les Dieux Izanami et Izanagi qui sont considérés selon la légende comme étant les créateurs du Japon. Tout ce qui existe a été pensé et créé par eux.

L’Empereur lui-même descend de ces dieux, c’est à ce titre qu’il est le premier prêtre shintô
(l’équivalent du Pape pour la religion chrétienne)

Le Japon,
là où le passé
rencontre le futur

Plus exactement l’empereur descend de la déesse Amaterasu (la déesse du soleil). Chaque année, l’Empereur lui fait des offrandes dans un temple shintô spécialement construit dans le palais impérial de Tokyo pour attirer la bienfaisance des Dieux (et de tous les Kamis) sur le Japon.

Tout ce qui est exceptionnel au Japon (par sa force, sa beauté ou son intelligence) est appelé Kami (un arbre millénaire, un soldat héroïque, une source, une montagne, …). Actuellement, certains sportifs de très haut niveau sont appelés Kami (surtout au base-ball). C’est de là aussi que vient le nom de Kamikaze (Vent Violent). C’est à l’origine le premier nom donné aux typhons puis, par référence, aux soldats japonais qui se lançaient dans des attaques suicides durant la deuxième guerre mondiale.

Le caractère très difficile du climat japonais (typhons, tremblements de terre, raz de marées) a exercé une influence très importante sur sa philosophie notamment en introduisant les concepts d’impermanence, de vacuité et d’éternel recommencement que l’on retrouve en Karaté.

Date de dernière mise à jour : 02/03/2013